Fiches de lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiches de lecture

Message  Laure-anne le Dim 7 Nov - 14:44

J'ai pour l'instant fait trois fiches de lecture que je peux envoyer à qui est intéressé. Donnez moi juste votre adresse mail :
Le roman de Raimond
Religions grecque et romaine d'Odile Wattel
Dieux et héros grecs de Van Heems.

Le dernier n'est pas vraiment un résumé mais plutôt une base (non exhaustive) des connaissances de base en mythologie.

Pour ceux intéressés, je vous donne quand même mon mail : ma_lorane@msn.com
avatar
Laure-anne

Messages : 15
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Sélène le Dim 7 Nov - 16:06

Je veux bien pour Le Roman, j'ai toujours pas commencé à le lire. J'ai pas encore de fiche de lecture à te passer en échange, mais ça pourra se faire (tu me diras ce qu'il te manque).
Mon mail : iranja@sfr.fr
avatar
Sélène

Messages : 6
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Amélie-P le Dim 7 Nov - 16:16

Idem, j'aimerais bien la fiche du "Roman" si ça te dérange pas !
amelie_prigent@hotmail.fr
Merci !
avatar
Amélie-P

Messages : 4
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 25
Localisation : Morlaix / Brest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Marjolaine le Dim 7 Nov - 18:38

La fiche du "roman" m'intéresse aussi si ça ne te dérange pas...
Mon mail: marjolainelabernic@hotmail.fr
Merci!
avatar
Marjolaine

Messages : 2
Date d'inscription : 07/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Delphine ~ "Fail better" le Lun 8 Nov - 21:54

Moi aussi s'il te plaît: "Le Roman" et le Odile Wattel si possible! Mon mail: speedynette@laposte.net. Merci d'avance. En échange je peux te proposer mes fiches sur "Roman des origines et origines du roman" de Marthe Robert ^^ Intéressée? Je les propose également à tous Smile

Delphine ~ "Fail better"

Messages : 8
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Laure-anne le Lun 8 Nov - 22:32

ça marche pour moi ! Tu as mon adresse !
avatar
Laure-anne

Messages : 15
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Marinn' le Jeu 11 Nov - 17:37

Le roman ne serait pas de refus non plus =)
Merci !!

edit :
effectivement ... il faut croire que je n'ai vraiment pas envi de faire ce devoir ><
marine.le-pape@laposte.net


Dernière édition par Marinn' le Jeu 11 Nov - 23:10, édité 1 fois
avatar
Marinn'

Messages : 9
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Laure-anne le Jeu 11 Nov - 18:42

Pas de problème ! Mais avec ton adresse mail, ça serait mieux !
avatar
Laure-anne

Messages : 15
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Marinn' le Jeu 11 Nov - 23:43

Marjolaine me les a passées =)
Si tu es intéressée (ou n'importe qui d'autre d'ailleurs) par les fiches sur le début du bouquin
je peux te les envoyer.
avatar
Marinn'

Messages : 9
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Laure-anne le Ven 12 Nov - 1:27

Je les veux bien. Mais est-ce que c'est celles de Marion? parce que celles là, elle me les a envoyé.
avatar
Laure-anne

Messages : 15
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Marinn' le Ven 12 Nov - 22:03

Non elles sont complémentaires =) Par contre elles arrivent un peu tard, désolée.
avatar
Marinn'

Messages : 9
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Amandine le Dim 14 Nov - 18:19

Idem. Les trois fiches seraient les bienvenues - plus particulièrement celle de mon tendre ami RAIMOND, il est gentil, il est mignon, et il m'a l'air sincère-.
Mon adresse est la suivante : plougoulm_amandine@yahoo.fr
Merci Michel Henry
Cordialement,
PLOUGOULM.

Amandine

Messages : 5
Date d'inscription : 06/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Marinn' le Mar 16 Nov - 0:29

Amandine, je t'en ai envoyé, j'espère que c'est ce que tu attendais =)
avatar
Marinn'

Messages : 9
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La vie dans la Grèce Classique

Message  Floriane le Lun 22 Nov - 21:28

J'ai préféré ne pas prendre de risque et utiliser le forum plutôt qu'un mail (Hotmail et l'internat... --"). Donc, pour ceux qui sont intéressés, cette fiche-là porte plutôt sur la vie quotidienne en Grèce Classique (religion, travail, justice...). J'ai essayé de condenser autant que j'ai pu mais bon...

Fiche de lecture: La vie dans la Grèce Classique, Jean-Jacques Maffre

CHAPITRE I: LE CADRE GÉNÉRAL DE VIE
III: Le contexte politique et social

Grèce classique → Grèce des cités: poleis qui constituent des cités indépendantes (excepté Macédoine: Royaume)
Composition: -centre politique, social, administratif et religieux
-territoire + ou – vaste (la chôra), rural dans lequel sont implantés qq villages et bourgade, qq forteresses (près des frontières), voire qq agglomération importante (port, notamment, ex du Pirée à côté d'Athènes), et aussi sanctuaires.
Polis constitue le cadre dont beaucoup d'hab ne sortent que rarement.
Particularité de chq cité dans le système poids/mesure, agencement de son propre calendrier et monnaie (essor de la frappe des monnaies au Ve s).
Similarité de la structure sociale ds tt le monde grec: repose sur un principe d'inégalité entre les hommes. D'un côté, homme libre et de l'autre esclave ou dépendant (sorte de serf, statue intermédiaire entre esclave-marchandise et hom libre).
Mm parmi les hom libres, minorité participe à la vie politique: citoyens (adultes de sexe masc issus de parents déjà citoyens). Épouses et enfants appartiennent au corps civiques mais pas au corps pol. Hiérarchie de fortune chez les citoyens mâles.
Pop comprenant un gd nb d'hom libres mais pas citoyens (ni civique ni pol) car étrangers. Étrangers résidents possèdent un statut privilégié (ex des Métèques à Athènes), doivent avoir un répondant parmi les citoyens, ne se voient conférer que raremt le droit de cité. Étrangers de passage admis ss difficulté car hospitalité (accueil et protection des étrangers instutionnalisés: consuls locaux, proxènes, s'occupent d'eux et veiller à leur besoin).
Société qui n'a donc rien d'égalitaire , mentalité commune qui considère les discrimations comme naturelles et inéluctables, même nécessaires → besoin d'esclaves pr avoir le tps de s'occuper de ce qui relève de l'esprit. Difficulté de parler d'une façon générale de vie dans la règle générale dans la Grèce Classique (mode de vie différent qui suivra.)
Néanmoins, disparités pas si énormes que ça: niveaux de vie ≈ entre métèques et citoyens, esclaves qui menaient une vie comparable à celle de leur maître, femmes qui avaient un gd pvr au sein de la maison.
D'ailleurs, liberté du citoyen → codifiée et très surveillée. Au service de sa cité pdt une majeur partie de sa vie. Paye de sa personne pdt les guerres et de ses finances. Doit respecter un gd nb de règlements + traditions morales et religieuses de son entourage. Châtiments rigoureux et peine de mort prononcée fréquemment, pas slmt contre des criminels et des traîtres ms également contre citoyens ayant des idées jugées contraires à l'orthodoxie de la cité. (ex de Socrate, condamné pour impiété)

IV Le contexte religieux et culturel

Pour les Grecs classiques → nature peuplée d'une ∞ de forces divines (nymphes, dryades...) régie par l'autorité du panthéon des dieux suprêmes (mont Olympe).
Existence de tte sorte de légende, svt contradictoires, car pas de dogme religieux, ms foisonnement de cultes liés à des croyances locales (divinité qui se voit attribué divers qualficatifs à valeur religieuse -épiclèses- selon cité ou sanctuaire ds lequel on l'invoque.)
Polythéisme grec qui accueille ss cesse de nveaux dieux (Sabazios, qui vient de Thrace, au Ve siècle), pourvu qu'ils ne se substituent pas aux dieux préexistants. Religion tolérante (ouverture à d'autres dieux) mais athéistes mis au ban de la société et accusés d'impiété.
Dieux traditionnels garants d'un ordre moral qui prône la sagesse, la modération, le refus à l'excès. « Connais-toi toi même. » → appel à la réflexion, à la prise de csc des limites de l'hom.
Qd atteinte d'un équilibre, Zeus et Apollon censés patronner la Justice. Apollon représenté en dieu vengeur (Tityos et les Niobides; chez Eschyle, pousse Oreste à venger son père). Pas excès, mais accomplissement de la Justice. Idée d'une justice humaine sévère, mais si de + en + de douceur.
Cycles des astres pour établir leur calendrier. Dates repérées grâce aux Olympiades, mais aussi repère grâce à des évènements politiques (débuts de règne de souverains hellénistiques, notamment.)


CHAPITRE IV: ASPECTS DE LA VIE SOCIALE

Insert° des Grecs ds la société: rapports constants ac ses semblables. Rapports spontanés et ressentis comme naturels, solidarité familiale forte. Collectivisme parfois imposé par la cité (cf Sparte). Côté collectif de bcp d'activités , mm si elles ne concernent pas tte la pop. Gds ensembles de la vie sociale → toile de fond de la vie individuelle, qui n'est qu'un participat° étroite à la vie de la Cité.

I- La participation à la vie militaire

Soldats → essentiellement des citoyens. Peu de mercenaires au Ve s (+ au Ive). En permanence mobilisés dans certaines cités (Sparte), seule activité guerre ou préparat° militaire, de 16 à 60 ans. Athènes → Mobilisable de 20 à 50 ans, mais à partir de 50 ans ne quittent plus l'Attique et sont vétérans.
Différents corps en fonct° de leur fortune personnelle:
+ pauvres (thètes): rameurs sur les trières, peltastes (fantassins munis d'un bouclier léger, la pelta) archers ou acontistes (armés d'un javelot).
Pr être hoplite, il vaut mieux être riche. Les cavaliers sont ceux qui ont les moyens d'élever un cheval.
Corps d'élite ds certaines cités: Thèbes, bataillons sacré, Phillipe II crée vers 350 la redoutable phalange macédonienne.
Armées st accompagnées de hérauts, de trompettistes, de médecins ou de devins, consultations des dieux tenant place primordiale.
Plupart des batailles terrestres st des heurts, tournent vite au combat corps à corps. Cavaleries et des troupes auxiliaires rarement déterminants, chars peu utilisés. Sur mer, trières mobiles, éperonnent les navires ennemis pour les couler.
Dangers sérieux encourus par les combattants: mort, blessures, risque de mutilation, d'éxécution ou d'être retenu en captivité si fait prisonnier. Droit de guerre très dure au Ve et IV e s.
Vie rude pdt les campagnes militaires, hébergement ss tente, régime alimentaire frugal, misthos qui reste très modeste (solde des soldats.)
Si victoire d'une guerre, pillage de la ville ou dépouillement des soldats ennemis (Xénophon: « tte personne ou bien appartiennent aux vainqueurs. » Cyropédie). Soldats ont part au butin, dt la cité consacrera la dîme ds un gd sanctuaire.

II La participation à la vie politique et judiciaire

Ts les hommes adultes citoyens peuvent participer aux délibérat° et aux décis° de la Cité.
Participat° directe ds les démocraties radicales: citoyens appelés à se rassembler à l'écclesia pour délibérer et voter les proposit° des magistras ou d'un conseil de citoyens restreint tirés au cort parmi des volontaires pdt un an (Boulè ou Conseil des 500), ou mm d'un simple citoyen.
Théorie: tt citoyen peut siéger à l'assemblée (séances ordinaires), proposer un amendement ou avec l'aide du sort, participer aux responsabilités politiques et devenir bouleute, donc prytane (bouleute en fonct° permanente, pdt un 1/10e de l'année), dc épistate des prytanes (président tiré au sort pr 24h), etc... Si fortune suffisante, citoyen peut devenir magistrat, si désigné par tirage au sort et s'il satisfait à un examen préalable de moralité et de légitimité. Ou s'il se fait élire pr les magistratures qui requièrent des compétences (cf stratège). → principe de l'isonomie: égalité des citoyens par la loin +appel au tirage au sort (choix des dieux).
Plupart des charges annuelles (pas reconductibles), bcp de citoyens exercent au moins une responsabilité dans leur vie. Fonctions les + importantes sont celles où l'élection est renouvelable → stratège: Périclès de 443 à 431.
Pb: Peu de citoyens se déplacent: misthos pas assez élevé.
Démos (peuple des citoyens: souverain judiciaire → héliée (6000 citoyens). Organisation complexe: pas de ministère public, pas d'avocats, pas de juges de profession. Justice pas la même pr tous: équité pas assurée au max., absence de code pénal. N'importe quel citoyen peut intenter une act° en justice mais existence de la sycophante (amende élevée si accusat° abusive).
Jugement des héliastes ss appel, sévérité qui contribuait peut-être à maintenir la sécurité (mais situat° qui ira en se dégradant par la suite)
Accusé peut encourir une peine pécuniaire (aussi confiscat° des biens), dégradat° civique ou bannissement temporaire ou définitif. Pas de prison. Seuls esclaves peuvent encourir supplices. Choix de la méthode de la peine de mort par l'accusé (Socrate et la ciguë), soit au bourreau, ou encore destin inéluctable (roi Pausanias emmuré vivant à Sparte). Part très forte de religion dans la justice.

III La vie religieuse

Malgré dvpt de la science et de l'esprit critique, tt les Grecs sont sensibles au sacré. Relig° officielle, civique et ritualiste partt, pas d'État laïque. Prêtres pas religieux, mais magistrats (fonct° temporaire), pas de véritable clergé.
Pensée religieuse qui redoute les dieux (surhommes tt puissants) → offrandes pour s'assurer leurs bienfaits. Cultes publics de la cité. 2 éléments essentiels de la piété (Platon): prière et sacrifice qui entraînent la participation massive du corps civique.
Fêtes religieuses:
Principales: panégyries (grande foule en l'honneur de la divinité locale, Athéna et les Panathénées à Athènes).
Fêtes ouvertes aux épouses des citoyens: Thesmophories, en l'honneur de Démeter.
Pélérinage: grands sanctuaires pour consulter un oracle (Delphes, Claros, Dodone).
Cultes et rites civiques pas suffisants à partir de Ve siècle → succès ↑ des relig° à mystères
(mystères d'Éleusis, Samothrace...) Recherche du salut personnel qui entraîne la superstit° et l'usage de magie. Majorité des grecs de l'époque classique ne dédaignent pas l'irrationnel.

IV.Fêtes, jeux et divertissements.

Fêtes nbreuses et tjrs liées à la Religion. Mm fêtes reviennent à une date fixe, en général tous les ans, atmosphère détendue. Dionysos → représentat° théatrales
Théâtre → famille. Spectacle qui comprend des intermèdes de danses et déclamat° lyriques. Process°, farandoles licencieuses...
Autres fêtes accompagnées de compétit°, gymniques et athlétiques: jeux Olympiques, Pythiques (à Delphes), Isthmiques (Isthme de Corinthe), Néméens et Panathéniques (tous les 4 ans)
Aussi récitals de musique, musique qui accompagne activités et loisirs et constitue elle-mm un divertissement très prisé. Grecs aiment le chant.
Symposion: vin à profusion, discussions, plaisanteries, pratique de jeux (cottabe). Possibilité également de spectacle à domicile (bouffons)
Femmes honnêtes → Thesmophories ou chez elles. Sortie + ou – libre selon la mentalité des cités. Certaines femmes ont un métier, seules les femmes les + aisées ne sortent pas.
Sport qui occupe une place importante ds la vie des Hom. Courtisanes. Possibilités de lecture littéraire (cf Hérodote).
Peu de voyages, sauf militaires, commerces ou pélérinages. Mais également plaisir de la chasse et de la pêche.

V Travaux et activités professionnelles

Hom et femme libre, citoyen ou métèque peut travailler à l'aide d'esclaves. Mer fait vivre la majorité des pêcheurs (+matelots, rameurs de trière, pirates)
Mais monde essentiellement rural, agriculture qui prédomine. Taille des propriétés qui varie selon les régions; 2 types de propriétaires: 1. Gd propriétaires fonciers qui confient le soin de leur domaine à des régisseurs ou petits proprios a/ esclaves.
Travaux agricoles rythmés par les saisons, paysans essayent de vivre en autarcie.
Marchands à l'Agora → majorité d'hom. Métier de boutiquier ou pt marchand ambulant très courant + métiers artisanaux (poterie, armes...). Main d'œuvre servile qui reste très importante. (travail manuel mal vu des riches citoyens).
Pas de chômage total, on « vivote ». Propriétaires qui peuvent se faire louer à la journée. Pas d'horaires fixes.
Repos slmt le jour des fêtes religieuses, pas de congés. Maladie assumée en famille → possibilités de bénéficier de soins gratuits (médecins publics rémunérés par la cité). Mais pour celui qui a besoin de travailler pdt sa maladie → Platon: « guérir vite ou mourir. » Pas de réglementat° pour le travail des enfants (formés dès l'ado au métier de leur père).
Travaux pénibles et dégradants confiés aux esclaves.


VI La vie commerciale et financière

Petits marchands (capeloï) et gds négociants → collabo internationale a/ svt des armateurs.
Plupart des cités favorisent la libre-entreprise (qq taxes). Importance des produits importés (viennent de loin: Égypte, région du Pont, péninsule ibérique)
Commerces: + importants ds les villes. Affaires nbreuses et variées: ventes directes de produits locaux. Si pb, possibilité d'emprunt d'argent....
Revenus des cités divers: domaines publics ss locat°, droit de pêche, taxe, amendes, confiscat°, éventuellement tributs... Ms également financée par liturgies, et mm un impôt: eisphora en tps de guerre.

Ccl: Vie des grecs? → Opin° qu'il vaut mieux mourir jeune! « Celui que les dieux aiment meurt jeune. » Ménandre
Mais ombre d'Achille qui semble préférer une vie paisible à une mort glorieuse.
→ Idéal grec? Scholé: loisir. (capacité de s'occuper librement de ce que l'on estime important, sans tenir compte des autres). Idéal égoïste, se soucie peu des laissés pour compte.
Pensée d'une fatalité inéluctable de la pauvreté mais les Grecs relèvent le défi.

Bonne lecture! =)
avatar
Floriane

Messages : 4
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiches de lecture

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum